Regime, et yaourts 0%

18 avril 2008

Manger un cactus, ça pique.

Le ciel parsemé de quelques nuages, les formes se dessinent autour de mes yeux. Je voulais crier sur tout les toits que je ne suis pas que. Mais j'aimerai vraiment avancer. je voudrais partir, je voudrais changer de vie. Je crois que je mène  une existence habituellement morne. Il faut bouger. Il faut changer. Je n'aime pas être seule. Je n'aime pas la solitude. Je n'aime pas l'abandon. Je hais l'abandon. Pourquoi m'abandonnez vous? Je ne suis donc rien, ni rien? Toujours des questions sans pouvoir avancer. Mais qui es tu, toi, pour me donner ces envies. Ce que je raconte n'a pas de sens.
Je ne me sens pas bien, j'aime la musique, mais pas celle ci. J'aime ma musique mais je n'en joue pas. J'aime, j'aime pas. C'est interessant? Je ne crois pas. Je m'en fous.
bref.

Posté par Mouseline à 18:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]


28 janvier 2008

Jour 19 : La tristesse fait maigrir.

Cela fait 3 jours que je mange seulement à midi. Je suis triste, malheureuse, et non pas a cause de mon corps. J'aimerai des réponses, un peu moins de bousculade, ou alors un changement permanent. Mais rester dans le flou, sans savoir, est assez insupportable. J'ai envie de fumer, pourtant j'ai arreté il y a plus d'un mois. J'ai envie de me punir pour l'horrible personne que je suis. Je ne fais rien de mal, je suis juste la, on me fait du mal, on me fait souffrir, et je ne dis rien. Je suis passible. Laconique. J'ai toujours été bizarre. Intriguante, dira t'on. Mysterieuse, pour être gentil. Mais je ne suis pas quelqu'un qu'on aime pour une personalité. Je devrais me faire interner pour ne pas être une fille qui aime la vie dans ce genre de films. J'ai plusieurs vies, plusieurs visions de l'être, je suis plusieurs, et quand on m'aime pour quelqu'un, on me deteste pour l'autre. Alors, mentir, tricher, être normalement atteinte. Je suis detestablement une joueuse.
Et ils vecurent heureux, sans reflexion.

Bref, il est 14h17, je fais entre 80 et 75 kilos.

Posté par Mouseline à 14:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 janvier 2008

Jour 9 : Oeufs à la coque.

Fatigue, et ennui profond.
J'ai un entretien dans 2 semaine, pour un nouveau boulot. Nouvelle vie, s'accorde forcément avec. Il faut maigrir, il faut perdre cette graisse autour de ces os. Il faut pouvoir dire, pourvoir faire. Pouvoir faire fantasmer copain, encore. Pouvoir dire, mais moi, je suis mieux. Pouvoir regarder et, enfin, critiquer. Je suis mal dans ma peau. J'ai l'impression d'être une adolescente. Je suis mal dans ma peau, j'aimerai pouvoir changer. Pas de remède miracle, hein. il faut supprimer, supprimer, supprimer.
Petit déjeuner, sport, oeufs à la coque, boulot. Repas du soir.
Supprimer les chips, les hamburgers, les paellas, le beurre et les pates.
Il est 13h01, 77,5, je crois.

Posté par Mouseline à 13:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]

16 janvier 2008

Jour 8 : Pour qui es-ce que vous me prenez?

Un kilos et demi. En moins. Faire de la moto, par temps ensolleillé, forcement, est une cause de cette perte ( momentané? ). Du coup, j'avais envie de lasagne.
Je vais travailler. Jusqu'a Dimanche.
il est 10h49, je pèse 77,5 kilos.

Posté par Mouseline à 10:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 janvier 2008

Jour 6 : Travailler le dimanche fait maigrir.

Je déprime, j'ai toujours eu le sentiment de n'interesser personne. Il y aura toujours des gens tristes si je disparait, mais personne au point d'y penser toute sa vie. Je ne suis dans le coeur de personne. Peut être es-ce à cause de mon caractère. Je suis passive, laconique, je fais toujours des efforts pout être sociable. J'aimerai vivement pouvoir adresser la parole à n'importe qui. J'aimerai donner des surnoms débiles au bout du deuxième rendez vous. Mais rien n'y fait, je suis trop distante.
Enfin, tout le monde s'en fout.
Je mange moins quand je travaille. Ma semaine commence Mercredi, et finit Dimanche. Ca amplifit ma non-sociabilité.
Aujourd'hui, ca va pas fort, je vais me faire un brushing.
Il est 10h46, je ne suis pas montée sur la balance.

Posté par Mouseline à 10:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 janvier 2008

Jour 2 : Il n'y a rien de plus gras que le beurre de cacahuète.

Manger des pâtes à 16 h de l'après midi, n'est pas une chose raisonable. Sauter des repas non plus. Il est vrai que je n'ai pas reelement pris de poids, pendant les fêtes. Pas reelement, signifie 4 kilos. Je ne suis pas vraiment grosse, je suis ronde. Avec des formes, un peu trop prononcés à certains endroits, c'est tout.
Je manque de motivation.
J'aimerai, d'un claquement de doigt, perdre ces 20 kilos qui me font perdre confiance à chaque pas, à chaque mot que je puisse prononcer. Je ne suis pas suicidaire, je ne suis pas dépressive, j'aime mon amoureux, j'aime mes chats, bref, je suis plutot contente de vivre. Je ne cherche pas à être connue, ni à gagner enormement d'argent. J'ai juste 20 kilos en trop, j'aimerai les perdre, parce que, comme la plupart des personnes, je suis assez superficielle. Et le jour ou je ne me suis pas trouvé à mon gout devant ce fichu miroir ( qui, d'ailleur est decedé sous ma fureur ), j'ai compris.
J'ai compris que les filles dans les clips sont celles à qui j'aimerai ressembler. Sans les petites culottes, et tout le batatouin. Juste un joli corps, qui n'a pas l'envie irrepressible de se cacher sous un pareo, sur une plage, pretextant un coup de soleil, parce que la peau est fragile, et qu'il faut faire attention...
Bref, il est 17 h 07, je fais toujours 79 kilos.

Posté par Mouseline à 17:07 - Commentaires [1] - Permalien [#]

07 janvier 2008

Jour 1 : Bannir le chocolat.

Le régime, vu de l'exterieur, est toujours quelque chose de très facile. Tu n'as qu'a arreter de manger, et faire du sport. Alors, d'abord, le sport ne fait pas maigrir, et transformer sa graisse en muscle n'est qu'un mythe réservé aux gymnastes professionels. Le meilleur moyen est de limiter sa consommation journalière de nourriture.
Mon problème étant la nourriture, l'effort est donc plus intense. J'aime manger, voila, c'est dit, j'aime me nourir, j'aime sentir la nouriture glisser le long de ma gorge, j'aime convoiter l'heure des repas, j'aime avaler des tonnes de petits gateaux... Si demain était mon dernier jour, je ne le passerai pas avec ma famille, ou mon amant, mais avec un moka, gateau exclusivement fait pour grossir, a base de crème au beurre.
Pour en revenir au titre, je ne mange pas enormément de chocolat, mais il faut bien commencer par bannir des aliments. Donc, plus de chococlat, plus de chococlat sous toutes ses formes. Plus de gateau, plus de tablette, plus d'odeur, plus de couleur.
Bref, jour 1, commencement. Il est 17 h 20, et je pèse 79 kilos.

Posté par Mouseline à 17:20 - Commentaires [1] - Permalien [#]